Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Thé Blanc

Il existe une grande variété de thés. Les thés les plus familiers, que vous pourrez facilement trouver sur le marché sont les suivants : le thé noir, le thé vert et le thé rouge. Mais avez-vous eu l’occasion de découvrir le thé blanc ? Il est vrai que le thé blanc est moins connu que les autres : il s’agit en effet d’un thé rare. Et qui dit rareté, dit aussi prix plus élevé !

Originaire de Chine, le thé blanc provient de la région du Fujian. L’apparition des premiers thés blancs remonterait au 6e siècle. Il est très proche du thé vert, car sa récolte se fait avant la maturité des feuilles. Le thé blanc est essentiellement constitué de bourgeons fermés, longs, duveteux et de couleur blanche, qui sont récoltés à la main dans un laps de temps très court les premiers jours de printemps.

Préparation

Une grande attention est à porter à la préparation du thé blanc. Lors qu’ils sont mal infusés, ils peuvent être insipides. Par ailleurs, ils ne présentent aucune astringence ni amertume excessive. Pour une meilleure dégustation, il est recommandé une infusion longue (quatre à huit minutes) à une température modérée (80°C). Il peut être également consommé en thé glacé, infusé à 80°C de quatre à six minutes puis rafraîchis et servis.

Les différents types de thé blanc

  • Le thé blanc dit « original » est produit uniquement en Chine dans la région du Fujian. Ce thé est extrêmement rare et n’est constitué que de bourgeons
  • Le thé blanc nouveau, lui aussi d’origine du Fujian, est constitué de bourgeons ainsi que des deux ou trois feuilles les plus jeunes.
  • Le thé blanc dit « classique » produit dans d’autres pays tels que l’Inde, le Sri Lanka, le Japon, la Thaïlande, le Népal et l’Afrique. Les saveurs peuvent différer selon les conditions climatiques et le lieu de récolte.