Portrait

Le fondateur, Alexandre Julien, est ingénieur de formation. Pendant plus de 15 ans, il a travaillé pour de grands groupes internationaux à différent niveaux de responsabilité. Ces expériences lui ont permis de beaucoup voyager et de découvrir Saveurs et Arômes de 4 continents.

Par passion du café, il s’organise pour rencontrer à chaque fois le Barista du coin de la rue ou le torréfacteur de la ville. Il visite la coopérative caféière de la région ou discute avec le producteur

Petit fils de Truffier issu d’une famille d’Artisans et de Commerçants des métiers de bouche, homme de challenge, épicurien et passionné par la cuisine, l’œnologie et les produits du terroir, c’est naturellement vers le café, le thé et le chocolat qu’il a choisi de briser l’ennuie et de continuer l’aventure !!!

du bon café, pour tous

-- Alexandre julien

Quelques Dates

1990 : première rencontre avec le café : un canard dans le jus de chaussette de son père militaire… coup de jus…

1995 : Premier baiser d’un moka d’Ethiopie de la région de Sidamo… coup de foudre !

2001 : Découverte du café du Pérou… dans une ferme au Pérou… Inoubliable !

2015 : Rencontre de Rasco, l’oncle torréfacteur caché, qui le forme pendant 15 semaines – Merci Maestro !

2016 : Le grand saut… c’est l’aventure de l’entreprenariat, longue vie au Conservatoire du Café

2017 : 21 juin, Ouverture de la brulerie, Rue Hoche à Issy-les-Moulineaux… le cœur du réacteur !

2018 : Habeo Alas, semper… l’assemblage maison pur Arabica ! Clin d’œil appuyé à l’histoire de la ville d’Issy les Moulineaux

2019 :  L’ouverture de la deuxième boutique Avenue du General Leclerc à Viroflay

2021 : Le Conservatoire du Thé ouvre ses portes à 100m de la brulerie – Créateur de thé

quelle surprise pour 2022 ?

Matières premières

La torréfaction

Le Conservatoire du Café est une brulerie artisanale qui allie Tradition et Modernité.

Tradition, parce que nous utilisons une méthode de torréfaction centenaire, lente à basse température, qui utilise les 5 sens du torréfacteur, l’artisan, tout au long de la cuisson

             La vue : nous vérifions la colorimétrie du café et l’homogénéité de cuisson

             L’odorat : le nez du café change pendant la montée en température.

             L’ouie : la café chante 1 à 2 fois. C’est le premier et deuxième crack ! Attention, la troisième fois c’est trop tard…

             Le toucher : quand on brise avec son ongle le café juste torréfié on peut vérifier le comportement du grain de café

             Le goût : croquez et vous sentirez tout de suite si il a eu une pollution aromatique  dans le torréfacteur

Modernité, parce que notre Torréfacteur, le four, est équipé de nombreux capteurs et au 21eme siecle, il est même « connecté » pour une meilleure maitrise du « facteur humain » et donner ainsi à nos clients encore plus de garantie quant à la répétabilité et reproductibilité de nos cuissons. C’est un gage de qualité supplémentaire !

Comme tous nos cafés sont récoltés dans l’année et torréfiés dans la semaine, l’expérience gustative, quelque soit la cafetière que vous utiliserez,  sera incroyable ! c’est nos clients qui en parle le mieux : Lien google map vers les critiques de nos clients

Présentation

Ils parlent de nous

TF1 20h

Air Zen Radio

Point appui