Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Thé Noir

Selon la légende, la découverte du thé noir est accidentelle. Une cargaison de thé vert partie de Chine pour rallier l’Angleterre s’est oxydée durant la traversée de l’océan. Arrivé à destination, le thé était devenu noir. D’abord surpris par l’apparence étrange des feuilles de thé, les Anglais ont fini par les préférer aux thés verts originaux.

Préparation

Les thés noirs sont moins sensibles que les thés verts aux hautes températures et se préparent avec une eau frémissante (90°C) et infusent pendant environ quatre minutes. Les Darjeeling de printemps infuseront plutôt trois minutes avec une eau à température plutôt modérée.

Les différents types de thé noir

Yunnan

Le Yunnan est une sorte de thé noir qui provient de la région du même nom, située au sud-ouest de la Chine. On y trouve des montagnes, des rizières et des lacs. Thé d’altitude, il est considéré comme l’un des meilleurs thés noirs du monde. Il sera parfait pour le matin, il offre des saveurs fortes, mais sans amertume grâce à l’équilibre des parfums. 

Assam

Cultivé en Inde, ce thé noir de couleur claire composé de grandes feuilles pousse en grande majorité au niveau de la mer en basse altitude et propose des saveurs fortes. Vivifiant, avec du corps, le thé Assam est parfait pour le petit-déjeuner. Vous pouvez même y ajouter une pointe de lait qui se mariera très bien avec son goût corsé. Pour être sûr de boire un thé Assam de qualité, préférez des feuilles récoltées lors de la seconde récolte, souvent meilleure que la première.

Darjeeling

Le Darjeeling est sans doute le thé noir le plus connu d’Inde, il est produit dans le Bengale-Occidental, dans les Jardins de la région de Darjeeling situés sur les contreforts de l’Himalaya. Au total, il existerait 87 jardins produisant du thé Darjeeling. Thé noir le plus prisé en raison de l’excellence de ses feuilles, il se distingue par son goût boisé et dense. En fonction de la période de récolte, ce thé noir offre des couleurs variables à l’infusion et des saveurs plus ou moins prononcées de muscat. Le thé Darjeeling est en effet récolté 3 fois dans l’année : la récolte du printemps donne un thé aux saveurs délicates et un corps léger en bouche, la récolte d’été se démarque par des feuilles de Darjeeling plus ambrées ayant un goût plus prononcé et une légère amertume, enfin la récolte d’automne qui vient après la saison des pluies donne un thé aux notes mûres et boisées.

Lapsang Souchong

Sous le terme Lapsang Souchong, on désigne un thé noir fumé originaire de Fujian, une province située au sud-est de la Chine. C’est une région montagneuse qui a longtemps été difficile d’accès. On y trouve un climat subtropical avec des étés humides et chauds et des hivers doux. Le thé noir provient des feuilles basses du théier, et est considéré comme l’un des thés les plus fins. Il arbore une couleur caramel foncé une fois infusé, et entre même dans certaines recettes comme celles du velouté de potimarron fumé et des œufs marbrés.

Ceylan

Très connu, le thé noir de Ceylan est cultivé au Sri Lanka. On peut également le trouver sous forme de thé vert ou de thé blanc. Mais c’est bien sa version sous forme de thé noir qui est la plus célèbre dans le monde. Corsé et riche en tanins, il a en bouche un goût rond, fort et robuste. Il se rapproche du thé d’Assam ou du Darjeeling et peut être bu avec une touche de lait. Il représente une bonne alternative au café pour les personnes souhaitant réduire leur consommation de caféine ou l’arrêter.